Après l'abandon du nuraghe de Palmavera, le contrôle du territoire est passé au nuraghe
S. Imbenia. Le nuraghe comme le village appartenaient en effet à une phase plutôt avancée de la civilisation nuragique. Mais l'histoire de ces lieux a quelque chose de différent et mystérieux.

Que se cache t'il donc derrière ces nombreux objets grecques et phéniciens retrouvés à l'intérieur du nuraghe commerciaux du village ? La découverte d'une amphore phénicienne pleine de lingots de bronze nous donne peut être une réponse partielle. Dans ces lieux, il y avait probablement un véritable marché nuragique fréquenté par les phéniciens, intéressés par les métaux.

Ces échanges, réguliers et plutôt intenses devraient remonter à l'age de fer, entre la fin du IX siècle av J-C et le début du VIII, une époque décidément avancée pour la civilisation nuragique et pour la vie elle-même du village de Sant'Imbenia, dont les traces les plus anciennes sont datables du bronze moyen (1600-1300 av J-C).

Certes les nuragiques de Sant'Imbenia, étaient d'habiles commerçants mais probablement les échanges étaient favorisés par la présence, à l'intérieur du village, d'une petite communauté phénicienne qui contribuait à renforcer les relations commerciaux.