En longeant la côte vers Alghero, nous apparaît l'imposante péninsule rocheuse de Capo Caccia, dressée dans la mer comme la proue d'un bateau. Les falaises qui descendent à pic dans le bleu, les îles Piana et Foradada, ainsi appelée parce qu'elle est traversée par une galerie à fleur d'eau, et toute la grande baie de Porto Conte, jusqu'à Capo Galera font partie d'une réserve marine parmi les plus riches de la côte sarde.

Le protagoniste absolu de ces fonds sous-marins est le corail rouge : il suffit de s'immerger sous les arcs et les voûtes créés par la force de la mer, pour voir, parmi les dorades roses et les congres, les resplendissantes colonies d'un précieux animal qui a contribué à développer la notoriété d'Alghero, "capitale du corail méditerranéen". On trouve également des trésors moins voyants mais tout aussi précieux. Par exemple l'immense prairie de posidonies qui se répand dans le golfe abrité de Porto Conte. Ses longues feuilles à forme de rubans, créent de grandes étendues vertes à perte de vue, elles sont un écrin inattendu de biodiversité, telle une foret tropicale : ici tant de poissons, oursins, crustacés et mollusques y vivent aux aguets ou deviennent à leur tour des prédateurs. La force de la mer a creusé dans les flancs de Capo Caccia une série de grottes.

Les plus célèbres à visiter sont les Grottes de Neptune : on peut y arriver directement en bateau, mais pour les plus courageux, il existe également un accès à partir de la terre ferme, empruntant les 654 marches qui composent la "Escala del Cabirol" (Escalier du Chevreuil).

Si Capo Caccia nous démontre être un paradis pour les plongeurs, même celui ui lève le regard vers le ciel ne sera pas déçu. Des spectacles stupéfiants nous sont offerts par les faucons pèlerins, qui s'exhibent en de vertigineux piqués, à la poursuite de pigeons sauvages ; et Il n'est pas rare d'apercevoir la silhouette des griffons, grands vautours, qui ont leurs derniers nids dans notre pays, sur ces parois rocheuses.
Dans la zone nord occidentale du promontoire, prés de Punta Cristallo, on trouve une oasis de faune appelée l'arche de Noé.
Ici, y vivent imperturbables des daims, belettes, mouflons, chevaux de la Giara et sangliers.